Hello !

Welcome to your alumni network

Interview alumni : Christian Konzong, directeur général

3/11/2021
MBS Education
Interview alumni : Christian Konzong, directeur général

Diplômé d’un Master of Business Administration, Management stratégique de Projet en 2018, Christian partage à travers cette interview son expérience scolaire et professionnelle. Un parcours très inspirant qui montre qu’avec beaucoup de volonté et de persévérance on peut réaliser ses projets !

 

Bonjour Christian ! Peux-tu nous en apprendre un peu plus sur ton parcours académique ? Plutôt bon élève ou dernier rang ?

 

J’étais major de promo en bachelor dans l’école partenaire de MBS Education. Quand je suis arrivé en France j’avais un léger retard scolaire. J’ai fait beaucoup d’efforts pour rattraper le temps perdu, m'acclimater au nouvel environnement et me mettre à fond dans mes études. Ça m'a demandé de beaucoup m’investir.

La première année s'est bien passée, j’ai trouvé un stage à Lebara, qui n’a pas été facile à réaliser dû au retard que j’avais. Mais j'ai validé ma première année et j’ai pu passer en classe supérieure. 

Au-delà de l’épanouissement de l’étudiant, à Médicis Business school, il y a un réel accompagnement. En dépit d'une situation personnelle parfois difficile, l'école m'a accompagnée autant sur le plan administratif que pédagogique. J'ai ainsi pu mener à bien mon projet d'études. Tous les étudiants investis ont pu valider leur master. Donc je dirais que j’étais cet élève dévoué, qui croyait en son projet d’étude et qui voulait aller jusqu’au bout. 

 

 

Comment es-tu devenu directeur général de Go for study ?

 

La société dans laquelle je travaillais a dû, à cause de la crise sanitaire, mettre au chômage partiel un certain nombre d’employés, dont moi. Cela m'a donc poussé à réfléchir à un moyen de pallier au manque de revenu. J'avais déjà mis en place le projet Go for Study il y a de cela 3 ans. J’avais effectué un premier voyage avec entre autres l’université privée des études scientifiques et technologiques de Tunis en partenariat avec MBS. Ce fut une très belle expérience, ce qui m’a poussé durant le confinement, à développer ce projet. Après avoir trouvé des partenaires pouvant me soutenir financièrement, le projet a pu prendre forme.

 

Tu travailles sur quel type de projet et avec quel type de personne en ce moment ? C'est quoi ton métier concrètement ?

 

Actuellement, je m’occupe de rendre viable Go for Study afin de m’y consacrer complètement. Cette structure a pour ambition d’accompagner des jeunes étudiants dans l’élaboration de leur projet d’étude et professionnel. Nous les aidons à obtenir leur visa dans le cadre d’études en France ou en Tunisie par exemple. Nous les aidons également à trouver un logement et ouvrir un compte bancaire. Une fois installés dans le pays où ils étudient, nous les aidons à la rédaction de leur CV et lettre de motivation afin qu’ils trouvent du travail dans leurs domaines respectifs. Le but est également de trouver pour les écoles partenaires des potentiels candidats fiables et compétents. Je travaille par exemple avec GGI, MBS, CAP international.

Dans ce projet, je collabore avec un jeune entrepreneur soucieux de l'accompagnement des jeunes pour leurs études. Il possède son entreprise : Creativone, et s'est porté garant pour financer la caution des étudiants qui veulent étudier en France. Il a cru en mon projet et c’est lui qui le finance en partie.

En parallèle, je reste à l’écoute du marché de l’emploi.

 

 

Et plus tard, on fait quoi ?

 

Je compte me mettre officiellement à mon compte, travailler entièrement pour Go for Study. Je souhaite également installer dans mon pays, le Cameroun, une structure visant à développer le système portuaire. M’occuper de toute la partie logistique afin de faciliter les transits des marchandises avec les autres pays de la sous-région, et à long terme l’ouvrir à l’international.

 

Un conseil à donner aux étudiants de MBS Education ?

 

Croire en eux ! Ils ont la chance d’avoir des enseignements super, une administration qui est à leur écoute, et un cadre favorable à leur épanouissement. Qu’ils croient en leurs rêves, qu’ils se fixent des objectifs afin de réaliser leur projet.